Sur cette page d’activité vous trouverez les réponses au quizz sur les Droits de l’Enfant. N’oubliez pas d’aller voir les questions avant de regarder les bonnes réponses !

Les réponses

Réponse 1

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant a été adoptée le 20 novembre 1989 par l’Assemblée Générale des Nations Unies. Ce texte reconnait à tous les enfants des droits fondamentaux.

Réponse 2

La Convention se compose de 54 articles qui présentent environ 40 droits. Ceux-ci peuvent être réuni en 10 droits principaux. 

  • J’ai le droit de m’exprimer, de donner mon avis et de participer à la vie de la société en qualité de citoyen·ne
  • J’ai le droit de rêver, de rire, de jouer et de participer à des activités culturelles, ludiques et sportives
  • J’ai le droit d’être soigné et de bénéficier de soins adaptés à mon handicap et à mon âge.
  • J’ai le droit d’être protégé de la violence ce qui inclut également la guerre et la prison
  • J’ai le droit d’avoir une identité, une famille, une vie privée
  • J’ai le droit d’avoir une éducation
  • J’ai le droit d’être nourri, logé et de grandir dans de bonnes conditions
  • J’ai le droit à l’égalité, en particulier entre les filles et garçons
  • J’ai le droits d’être aimé et respecté
  • J’ai le droit de ne pas être exploité

Source : Les Francas

Droit à la protection de la vie privée

Réponse 2

Tous les enfants ont le droit au respect et à la protection de leur vie privée. Et eux-mêmes doivent respecter celle des autres (enfants et adultes) !

Réponses 1, 2, 3, 4, et 5

La vie privée, c’est l’intimité d’une personne : tout le monde doit la respecter ! Il est d’ailleurs du devoir moral de tout adulte responsable de signaler l’atteinte portée à la vie privée d’un enfant. Par exemple, si sa photo est publiée ou si son nom est utilisé sur internet ou dans un média sans son autorisation ni celle de ses parents.

Réponse 2

La vie privée, c’est ce qui ne regarde pas les autres : ce à quoi tu crois, tes goûts, tes idées, tes sentiments, tes rêves, des situations que tu as vécues, ton histoire familiale. Tu es libre d’en parler mais on ne peut pas t’y obliger ! Personne n’a le droit d’en parler publiquement sans ton accord. Tu as le droit de ne pas vouloir que tout le monde sache que tu as un problème de santé par exemple. De même, tu n’as pas à parler de la vie privée des autres !

Réponses 1, 3 et 4
La vie privée est par définition l’ensemble des activités d’une personne qui concerne son intimité.

Bien sûr, les parents doivent surveiller tes activités et relations mais sans le faire de façon abusive et contraire à ton intérêt.

Réponses 1, 3 et 4

Ton dossier scolaire (tes notes, les appréciations des professeurs), ton dossier médical (poids, taille, croissance, maladies…) ou ton dossier social (si tes parents reçoivent des aides spéciales, si tu habites en foyer, etc.) sont confidentiels. Selon les cas, ils peuvent être communiqués à tes parents, au médecin, à l’infirmière, à un avocat, à une assistante sociale, à un psychologue, etc.

Droit à la santé

Réponses 1, 2 et 3

La santé, c’est tout ce qui doit permettre le bon développement et l’épanouissement de l’enfant !

Réponse 3

Les États doivent permettre aux parents d’avoir accès aux soins pour leurs enfants (centres de prévention, consultations médicales, hôpitaux…).

Réponse 2

Selon l’UNICEF, 195 millions d’enfants souffriraient de malnutrition dans le monde. Chaque minute environ 10 enfants malnutris meurent (soit près de 5 millions par an). Dans le monde, environ 1,4 million d’enfants meurent chaque année de maladies qui auraient pu être facilement évitées (rougeole, diarrhée…). Le paludisme tue un enfant toutes les trente secondes, soit 3 000 enfants par jour.

Droit d'être protégé

Réponses 1, 2 et 3

Et ce ne sont pas les seuls droits dont les enfants sont privés. Ils sont privés du droit à l’expression, souvent privés du droit de vivre en famille, etc.

Réponses 1, 3 et 4

Les États doivent expliquer aux adultes les dangers du travail inadapté ou précoce sur le développement physique, psychologique et personnel d’un enfant.

Ceux qui exploitent les enfants doivent être punis par la loi.

Les États doivent également aider les familles car souvent, c’est à cause de la grande pauvreté de leurs parents que les enfants travaillent.

Mais il ne faut surtout pas punir les enfants, il faut les aider !

Réponse 1

Aujourd’hui, dans le monde, des enfants à partir de 5 ans sont obligés de travailler et sont donc privés du droit d’aller à l’école. Pour empêcher l’exploitation des enfants, les Etats doivent définir l’âge à partir duquel ils ont le droit de travailler. L’Organisation internationale du travail interdit le travail avant 15 ans – ou 14 ans pour les pays les moins développés. Les enfants peuvent faire un travail léger qui n’interfère pas avec leur éducation à partir de 13 ans – ou 12 ans pour les pays les moins développés. Jusqu’à 18 ans les enfants ne peuvent pas effectuer un travail dangereux ou néfaste pour leur santé.

Réponse 2

168 millions d’enfants travaillaient en 2012 selon le Bureau international du travail soit 11 % des enfants (un peu plus d’un.e sur 10). La moitié d’entre eux accomplissent des tâches dangereuses. La majorité travaille dans l’agriculture, mais beaucoup travaillent aussi dans les services et l’industrie. Certains sont même victimes d’exploitation sexuelle. Une bonne nouvelle : le nombre d’enfants qui travaillent a baissé d’un tiers entre 2000 et 2012, et même de 40 % pour les filles (et 25 % pour les garçons) !

Réponses 1, 2, 3, 4 et 5

On estime qu’environ 168 millions d’enfants de 5 à 17 ans étaient exploités dans le monde. Parmi eux, 85 millions subissent ce que l’on appelle « les pires formes d’exploitation ». Ils sont obligés d’accomplir des travaux dangereux, sont exploités sexuellement ou deviennent des enfants soldats…


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :